Un asile psychiatrique qui me fait de l’œil depuis des mois.

Après un premier essai raté cet été, de nouveau devant cet énorme édifice du XIXème siècle abandonné, l’ancien accès a été fermé. Mais après un peu de marche et quelques acrobaties nous voilà enfin à l’intérieur :


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 28 =